Article du Canard Enchaîné mettant en cause Gilles Simeoni : le soutien di A Manca au président de l'exécutif

Rédigé le 03/02/2024
Michela Vanti

Le communiqué 

Dans un article au vitriol, le Canard Enchaîné met gravement en cause Gilles Simeoni, sur un plan personnel et également en tant que président de l’exécutif de la CdC. Dans sa réponse publique, Gilles Simeoni contre point par point les accusations formulées par l’auteur de l’article.
Ce n’est pas la première fois, qu’au sujet de la Corse, la fibre franchouillarde de cet hebdomadaire l’emporte sur un véritable travail journalistique.
A chaque période où se sont discutées des évolutions institutionnelles, ont correspondu des manœuvres de basse politique ayant comme finalité de faire échouer toute perspective d'évolution.
Cet article s’inscrit pleinement dans une logique de déstabilisation, laquelle implique des acteurs évoluant au sein des appareils préfectoraux, judiciaires et policiers. Profondément hostiles à la Corse, ces derniers ne négligent pas d’alimenter des rumeurs qui devraient faire l’objet de beaucoup de prudence de la part de la presse. Ce qui ne semble pas être une préoccupation majeure au sujet de l’article concerné.

Il faut s’attendre à d’autres manœuvres du même ordre dans les temps qui viennent. C’est pourquoi le débat public sur une éventuelle autonomie doit être préservé dans des termes qui permettent à tout un chacun d’en maîtriser au mieux les tenants et les aboutissants.
Cela vaut aussi bien pour des médias que pour les formations politiques qui s’expriment publiquement sur le sujet.
Nous appelons à la plus extrême vigilance dans un contexte majeur pour l’avenir de notre pays.

C’est à ce titre que nous apportons sur ce point de vue précis, notre soutien à Gilles Simeoni.

CNI en libre accès. Primu media pure player di Corsica Per voi, incù voi in ogni locu. Premier média pure player corse. Pour vous, avec vous partout